Investissement immobilier : découvrir les avantages de la SCPI de rendement

L’investissement immobilier est certainement l’un des placements les plus sécurisés de nos jours. Malgré les effets de la crise sanitaire, la demande locative ne cesse de croître. Aujourd’hui, grâce aux SCPI, il n’est plus nécessaire de prévoir un gros budget pour faire fructifier votre argent. Les parts sont d’ailleurs accessibles seulement à quelques centaines d’euros.

Pourquoi peut-on choisir une SCPI de rendement ?

L’investissement dans une SCPI de rendement permet avant tout de se constituer un patrimoine, de percevoir des revenus réguliers et de préparer votre retraite. L’investisseur détient des titres dans une société qu’il peut revendre à tout moment. Le plus grand avantage est la délégation de la gestion. Vous n’aurez pas à vous préoccuper des biens immobiliers : recherche de locataire, perception des loyers, entretien des locaux, etc. C’est la société qui s’occupe de tout.

En outre, les risques sont mutualisés, car la SCPI choisit des actifs diversifiés dans des secteurs professionnels et géographiques variés. L’investissement dans un grand nombre de logements est un gage de sécurité. De même, c’est un placement flexible. Vous pouvez investir en fonction de vos moyens financiers. Vous pouvez aussi diversifier votre patrimoine en profitant d’un ticket d’entrée modeste. Il est d’ailleurs possible de souscrire un crédit pour financer le projet. Les loyers suffisent en général à couvrir les mensualités. En tout cas, c’est un placement clé en main qui ne nécessite aucune connaissance du secteur de l’immobilier et qui offre un bon rendement. Pour plus d’informations, rendez-vous sur actualite-immobilier.fr.

Comment peut-on bien choisir un SCPI de rendement ?

Toutes les SCPI ne se valent pas. Pour optimiser le rendement de votre placement financier, il faudrait prendre en compte plusieurs éléments. D’abord, vérifiez la capitalisation de la société. En optant pour une SCPI de taille importante, le risque est dilué. Voilà pourquoi il est recommandé de vous tourner vers une société disposant d’au moins 300 millions d’euros de capitalisation.

Ensuite, étudiez le rendement. Toutefois, cela ne doit pas être le seul critère puisque le taux affiché est susceptible d’évoluer à la baisse et à la hausse chaque année. Soyez également attentif au taux d’occupation pour avoir une idée de l’attractivité du patrimoine. Il vaut mieux opter pour une SCPI affichant un pourcentage supérieur à 90 %.

La revente est un autre point à ne pas négliger. Il est préférable de connaitre toutes les procédures à suivre et les règles à respecter pour céder vos parts. Certaines SCPI proposent des transactions simplifiées, ce qui permet d’accélérer la revente. Enfin, le report à nouveau reflète le niveau de liquidités de la SCPI. Cette somme sera mise de côté afin d’anticiper les éventuelles réparations, d’assurer une grande stabilité de la société et de garantir le versement des loyers.

Comment pouvez-vous financer votre projet ?

Pour financer vos parts de SCPI, vous avez plusieurs options. L’achat au comptant est le plus courant. Au moment de la souscription, vous réglez le montant dû via vos apports personnels. Toutefois, si vous n’avez pas les moyens financiers nécessaires pour un achat cash, optez pour le crédit bancaire et profitez de l’effet de levier. Quoique toutes les banques ne financent pas les SCPI de rendement. Pour trouver la meilleure offre, comparez !

Par ailleurs, vous pouvez acheter via votre contrat d’assurance vie en tant qu’unité de compte. Les frais d’entrée sont réduits et la souscription est immédiate sans délai de carence, ce qui présente un avantage majeur. En plus de cela, vous bénéficiez d’un cadre fiscal avantageux en termes de plus-values et de succession.

Enfin, si vous optez pour l’achat en nue-propriété, vous pouvez acquérir vos parts avec une décote pouvant aller jusqu’à 45 %. L’absence de fiscalité pendant toute la durée du démembrement vous permet aussi d’économiser une somme négligeable. D’ailleurs, les parts en nue-propriété ne sont pas imposables à l’ISF.

Gestion du patrimoine immobilier : faire appel à un conseiller
Acheter des parts de SCPI dans l’assurance-vie